Archives 2016

Archives 2016

Claude Verger - Directeur du CNAM Champagne-Ardenne

Le Cnam (Conservatoire national des arts et métiers) est un établissement public d’enseignement supérieur et de recherche qui fait référence en France depuis… 1794. Il a été présent dans l’Aube dans le passé avant de quitter le département il y a une dizaine d’années. Il est revenu cet automne avec toujours le même mot d’ordre (« La formation pour tous, partout ») et un concept de formation adapté aux évolutions de la société*.

Le Cnam reprend ses activités sur le territoire aubois en bâtissant des partenariats avec plusieurs établissements (Groupe ESC Troyes, UTT, Greta, Groupe Saint-Joseph), bien décidé à jouer les complémentarités avec eux, au niveau des enseignements proposés. « Nous élargissons l’offre en largeur et en profondeur, nous proposons des formations d’enseignement supérieur non présentes, dans les RH ou la comptabilité, par exemple. Pas question de doublonner », expose Claude Verger, directeur régional, lequel occupe avec son équipe des bureaux situés dans les bâtiments rénovés de Beurnonville, bd du 1er-RAM.

« Le Cnam, c’est une grande école à Paris et 22 centres en région (avant la réforme territoriale en cours), mais c’est aussi une présence dans 45 pays à travers le monde. Avant l’avènement d’Internet, nous avons compté jusqu’à 24 sites en Champagne-Ardenne et puis ce nombre d’implantations physiques s’est réduit fortement. L’activité s’est surtout concentrée sur Reims où nous avons compté jusqu’à 56 % de nos inscrits. Pour lutter contre ce déséquilibre et retrouver des auditeurs partout sur le territoire, une mission m’a été confiée : elle consiste à revenir sur le terrain, et notamment à réinvestir Troyes. La proximité est nécessaire pour rétablir un relationnel de qualité, trouver des compétences », déclare Claude Verger, heureux de piloter cette nouvelle stratégie et de participer au « redéveloppement du Cnam », d’autant plus qu’il est Troyen d’origine.

Dès que ce projet a pris forme, il est entré en contact avec Aube Développement dont il a apprécié l’efficacité quand il s’est agit d’identifier des locaux disponibles, bien situés et adaptés, afin de pouvoir démarrer dans des conditions optimales. « J’ai eu en face de moi un interlocuteur unique, un facilitateur. L’accompagnement a été impeccable de bout en bout, sans réunions superflues. A la clé une bonne solution a été trouvée pour notre implantation. Qui plus est, avec le soutien du Grand Troyes, du Conseil départemental et de la Région, nous avons pu avoir un accès à la fibre de manière à nous connecter au réseau Renater (RéseauNational de télécommunications pour la Technologie, l'Enseignement et la Recherche) indispensable dans notre activité.

*Le Cnam Champagne-Ardenne propose des formations sous différentes modalités, en cours du soir ou en journée, sur place ou à distance, en contrat de professionnalisation ou par apprentissage, pour que chacun puisse avancer à son rythme et en souplesse. Au niveau national, le Cnam est le premier producteur de MOOC.

Témoignage recueilli par Philippe SCHILDE


Nicolas Ghesquière - fondateur de « mybabydressing.com »

Originaire de Lille et devenu huissier de justice à Paris, Nicolas Ghesquière s’est dit à 32 ans que vivre dans la capitale ce n’était pas franchement évident — loyers élevés, manque de place dans les logements etc.. Qui plus est, il souhaitait mettre une croix sur un métier qui ne correspondait pas, dit-il, à « sa vocation » et tenter une reconversion dans un secteur porteur. Cap alors sur Troyes, ville qu’il avait eu l’occasion de fréquenter dans sa jeunesse, pour y lancer une activité dans l’e-commerce et s’y épanouir avec sa famille.

« Je voulais créer mon entreprise et j’ai lancé depuis chez moi le concept mybabydressing.com, à l’origine, soldeur d’articles textiles pour bébés (0-3 ans). Une rencontre avec le Groupe Zannier, qui possède la marque Absorba, a aussi orienté mon activité sur le déstockage, en misant sur les produits indispensables que sont les bodys, pyjamas, gigoteuses… Il y a environ 800 000 naissances par an en France et je m’adresse tant aux jeunes couples ayant de faibles moyens qu’aux personnes plus aisées mais qui ne veulent pas trop dépenser. Un site internet marchand permet de toucher plusieurs millions de personnes à travers la France », détaille le créateur de mybabydressing.com. Il a vu juste et dès septembre, il élargira son horizon à d’autres pays européens : Belgique, Luxembourg, Allemagne…

Avec ses vide-dressings et plus encore avec le déstockage Absorba, une marque qui fait référence dans l’univers textile enfants, Nicolas Ghesquière a rapidement trouvé une clientèle intéressée par les économies réalisées et la rapidité de livraison assurée.

En constante progression, il fourmille de projets, notamment dans la puériculture et il vient de confier sa logistique à Logtex, spécialiste de la supply chain e-commerce basé à Troyes.

En arrivant à Troyes, il a apprécié « le panel de contacts » que lui a immédiatement fourni Aube Développement. Cela lui a permis de trouver les bons partenaires et de gagner du temps. « J’aurais pu lancer mon site depuis n’importe où, remarque-t-il. Ici, on m’a mis en relation avec beaucoup de monde (filière textile, proposition de locaux, accompagnement d’entreprises…). A Paris, noyé dans la masse et inexistant, je n’aurais jamais pu bénéficier des mêmes facilités. L’investissement personnel des gens est impressionnant. C’est utile et encourageant. »

Témoignage recueilli par Philippe SCHILDE


Pierre-Antoine Perrot - Directeur des opérations de Petit Bateau

« Troyes est et reste au cœur de la stratégie de la marque Petit Bateau. Cela fait partie de son ADN. C’est pourquoi nous relocalisons notre logistique dans une construction neuve de 45 000 m2 sur le Parc logistique de l’Aube (PLA), au sud de l’agglomération troyenne, à l’embranchement d’un nœud autoroutier (A5 et A26).

Refondre notre outil logistique était nécessaire puisque nous étions auparavant sur deux sites distincts (La Chapelle-Saint-Luc / Pont-Sainte-Marie) où nous devions travailler sur trois étages, ce qui n’est guère cohérent dans ce domaine.

Aujourd’hui, notre objectif est double : rationnaliser et accompagner le développement de la marque à l’international, mais aussi la croissance des ventes en retail et via internet.

La plate-forme que nous construisons est un outil très moderne qui va nous permettre de répondre à ces enjeux. Les conditions de prix du m2 de terrain étant favorables sur le PLA, nous avons vu grand d’emblée. Nous avons une vision de long terme à travers ce projet.

Le choix de rester dans l’Aube s’est imposé assez naturellement puisque, outre notre ancrage industriel historique à Troyes depuis plus de 120 ans et la présence d’usines employant ici quelque 1 200 salariés, nous sommes au barycentre de notre activité en France et en Europe (représentant 75 % de nos ventes). Depuis le PLA nous sommes à un jour de camion des villes desservies dans l’Hexagone et à deux jours de camion des principales villes européennes. Notre développement à l’international passe également par Troyes, notre site devant alimenter des plates-formes logistiques secondaires situées en Asie, au Maghreb et sur la zone Amérique.

Préalablement à cette opération, nous avions déjà des relations régulières avec Aube Développement et les services du Département de l’Aube. Elles se sont accentuées à travers ce projet. L’écoute et l’aide apportées ont été importantes, notamment pour accélérer les choses au niveau des contraintes réglementaires inhérentes à ce type d’activité.

Sur le PLA, après les installations d’Eurodif, de Lacoste et de Petit Bateau, un pôle d’expertise textile se dessine. Avec les autres acteurs sur place, nous devrions pouvoir réfléchir à des solutions communes à l’avenir. A commencer sur la problématique des livraisons de centre-ville, de plus en plus complexe. Des synergies peuvent être envisagées… » . 

Témoignage recueilli par Philippe SCHILDE


Alain Baudry - Dirigeant de INE (Installateur de Nouveaux Espaces) - construction à ossature bois

INE est une société née à Paris en 2011 avec pour objectif initial de réaliser des plans pour des projets de construction ou d’extension de maisons ossature bois. Ces projets étaient ensuite confiés à des entreprises pour leur réalisation. En 2012, nous avons fait le choix de venir nous installer dans l’Aube pour passer à une autre dimension : la conception et la construction intégrale d’habitations à ossature bois, avec un point de vente à Troyes, rue du Faubourg-Croncels et une usine de fabrication à Saint-Pouange.

Nous estimons le potentiel annuel dans l’Aube et dans les départements limitrophes entre 70 et 100 maisons. Pour atteindre nos objectifs nous nous sommes dotés d’une machine et d’une ligne de fabrication de murs d’ossature. Nous comptons aujourd’hui dix salariés, dont sept en atelier et sur chantier. Notre entreprise est très intégrée puisque nous ne sous-traitons que les aspects maçonnerie, étanchéité et couverture.

La demande est orientée vers des maisons de style contemporain. Nos clients (en majorité des particuliers) font appel à nous avec un cahier des charges assez précis auquel nous savons répondre avec nos constructions.

Nous souhaitons également intéresser les professionnels — architectes, charpentiers-couvreurs, bailleurs, etc, — auxquels nous sommes en mesure de fournir des mètres carrés de murs d’ossature en optimisant notre outil industriel. Nous avons des projets d’investissements pour nous développer davantage.

Grâce à Aube Développement, nous avons pu trouver des aides financières tant auprès du Conseil régional Champagne-Ardenne, pour notre investissement machine — la seule en son genre dans le secteur — que du fonds Side Michelin. Ces soutiens ont été précieux, car gages de crédibilité de notre projet, quand nous avons fait appel à des financements bancaires. Le rôle de facilitateur d’Aube Développement est appréciable. Nous avons découvert aussi ici un atout important pour le recrutement de nos équipes, avec la formation des Compagnons du Devoir. 

Témoignage recueilli par Philippe SCHILDE


Pour plus d'informations:

Email : info@aube-developpement.com
Téléphone:03 25 43 70 14

Temoignages

Nos Partenaires

Suivez-nous